Rechercher

Comment upgrader/améliorer son VTT Electrique ?

L’achat d’un VTT électrique représente souvent un coût conséquent même s’il existe des aides. S’il y a bien un composant de votre VTT électrique qu’il sera difficile de changer c’est la motorisation, donc à tarif égal nous vous conseillons toujours de prendre le VTT avec le meilleur couple moteur/batterie.

En effet, il sera toujours plus simple d’améliorer votre VTTAE par la suite en changeant certains composants/périphériques. Vous pouvez aussi choisir d’upgrader votre VTT électrique pour réduire son poids.

Suivez le guide !




La transmission de votre VTTAE

Aujourd’hui les grandes marques comme SRAM proposent à la vente des transmissions uniquement dédiées à la pratique du VTTAE avec la gamme SRAM EX1 notamment.

Ce type de transmission a été conçu pour gérer le passages des vitesses avec un couple élevé et une faible cadence de pédalage. La chaîne a une position de maillon définie sur chaque pignon. Vous obtiendrez un confort supplémentaire pour les changements de vitesse en montant ou descendent chaque pignon de la cassette.

Il faut garder à l’esprit que votre VTT électrique délivre une puissance supérieure à ceux que vos jambes seules pourraient fournir. Il faut donc que les éléments de la transmission soient spécifiquement adaptés aux contraintes du VTTAE.


Freinage : de la puissance !

Comme pour la transmission, les freins sont aujourd’hui adaptés au poids des vélos électriques, capable de supporter des vitesses moyennes plus élevées pour une utilisation plus intense et une masse plus importante en raison de la présence du moteur et de la batterie.

Un VTT électrique pèse en moyenne 22 kilos. Les freins doivent donc offrir une puissance conséquente pour vous ralentir ou vous stopper. Avec des freins puissants, vous aurez un meilleur contrôle de votre VTT électrique et vous réduirez la distance de freinage.

Nous citerons par exemple les SRAM RE, des freins spécifiquement conçus pour les VTTAE (fabriqués à partir du levier Guide R avec un étrier 4 pistons issus des freins CODE). Vous pouvez aussi choisir des freins très haut de gamme comme les Hope Tech 3 qui vous offriront une puissance de freinage infinie.




Les roues

Le plus important n’est pas la roue en elle-même, mais le corps de roue libre (l’emplacement où vient se fixer la cassette sur le moyeu). Si vous montez une roue avec un corps de roue libre pour VTT musculaire, la puissance de votre VTTAE va détériorer celle-ci. Il faut donc être particulièrement vigilant sur le choix de votre roue arrière. Sur la grande majorité des roues de VTTAE les rayons ont un double rétreint, ce qui permet d’améliorer la résistance à la traction de 35% par rapport à des roues de VTT musculaire.

Pour gagner en poids et rigidité, vous pouvez opter pour une paire de roues avec cerclage carbone. Les roues en carbone apportent une rigidité supplémentaire à votre vélo. Nous recommandons ce type de roue pour les pilotes avec déjà un bon niveau, car il faut un certain temps d’adaptation avant de bien les manier.



Les suspensions : le plus important sur un VTT électrique

Les plus gros constructeurs de suspensions comme RockShox ou Fox, proposent depuis quelques années des fourches adaptées à la pratique du VTT électrique. Les fourches sont consolidées avec des ajouts de matière aux zones sensibles pour davantage de robustesse et supporter le poids des vélos électriques. Une fourche adaptée au VTTAE apportera un confort supplémentaire dans les chemins cassants. Vous gagnerez en confiance derrière votre guidon et en sécurité sur les sentiers pentus.

Pour le All-mountain, nous recommanderons une Fox 34 ou une RockShox Yari. Pour les pratiques plus engagées et l’enduro, une Fox 36 ou une Rock-Shox Lyrick vous permettra de franchir n’importe quel type d’obstacle.


Les Périphériques pour un VTT électriques

Les pédales : plates ou automatiques

La plupart du temps les vélos complets sont vendus sans pédales (ou avec des pédales plates basiques). C’est l’endroit où reposent vos pieds. Il est donc primordial de choisir de bonnes pédales solides avec des roulements qui tiendront dans la durée pour ne pas abîmer votre pédalier et votre transmission. Si vous êtes habitué aux pédales automatiques, vous avez surement déjà un produit en tête. Pour les autres, vous préférez des pédales plates avec du grip.



Le poste de pilotage d’un VTT électrique

Poignées – grips

Vous pouvez choisir des poignées lock-on, cela vous permettra de les monter plus facilement sur votre cintre et elles ne tourneront jamais ! Vous pouvez vous orienter vers des poignées en gomme souple pour soulager vos poignées pendant les longues sorties.

Cintres – Guidons

Les cintres en carbone seront un achat particulièrement apprécié dans le cas où vous recherchez à alléger votre vélo électrique. Ils sont plus rigides que les guidons en aluminium, donc attention aux secousses sur les terrains cassants, il faut être habitué.

Potence

Enfin la potence VTT. On choisit principalement une potence en fonction de sa longueur. Vous trouvez votre vélo un peu trop grand ou peu maniable ? Offrez-vous une potence légèrement plus courte. Votre vélo en deviendra beaucoup plus maniable et joueur !

Selle et tige de selle pour VTTAE

Si vous débutez dans la pratique, vous avez surement du mal à vous y retrouver dans le flot d’informations à prendre en compte dans le choix de votre selle. Retrouver toutes les informations sur notre article dédié : Bien choisir sa selle

Si votre vélo n’en dispose pas, équipez-vous d’une tige de selle télescopique ! Fini le réglage de la tige de selle avant d’attaquer les montées et les pertes de temps. Vous n’avez plus qu’à actionner votre commande au guidon pour vous sentir debout sur votre monture. Le choix du débattement de votre tige de selle se fait en fonction de la taille du tube de selle et de votre taille.


Comment bien choisir sa tige de selle télescopique ?

Si votre cadre possède un tube de selle « haut », vous serez limité entre 100 mm et 125 mm de débattement. Considérez aussi la longueur interne de la tige. Plus le débattement est important, plus cette longueur augmente.

En revanche, si vous êtes grand et que le tube de selle de votre cadre le permet, vous pouvez, vous orienter vers une tige de selle avec un débattement compris entre 150 mm et 175mm.

Pour mesurer le débattement idéal de votre tige de selle, équipez-vous comme pour aller rouler, monter sur votre vélo, appuyer vous contre un mur, posez vos talons sur les pédales, tendez une de vos jambes. Il faut que votre jambe soit parfaitement tendue entre la pédale et la selle. Mesurer la distance entre votre collier de selle et votre selle vous obtiendrez : le débattement adapté à votre vélo et votre taille.

Avec le bon débattement de tige de selle, vous gagnerez en rendement dans les montées, en confort et en bien-être, car une mauvaise position de selle amène souvent à des douleurs sur les vélos.

N’oubliez pas de vérifier le diamètre de votre tube de selle avant d’effectuer votre achat d’une tige de selle télescopique. Les diamètres les plus courent : 30,9mm ou 31,6mm. Il est souvent indiqué sur le collier de selle de votre vélo.

Vous avez maintenant en main tous les éléments pour upgrader votre VTT électrique et continuer à vous faire plaisir en roulant.




21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout